21 juin 2003

Bascule

Sur un début d'aube sournoise,Au grain des barreaux corrodésDe la cellule endolorie, Le peu d'écart étincelant,Par inadvertance, l'ardoiseEt les paupières désoléesFiltrent les rêves de leurs bruitsForcent l'éveil et l'inconscient,Dévêtu des plumes narquoisesEt les muqueuses segmentées Le dernier verre assujettiRoule sur un air internantFibres dégommées sous la roise,Ne resterait plus qu'à filer :-Tiges brisées du chènevis-"Un autre", machinalement. Sans tes lettres qui m'entrecroisent,C'est l'envie qui monte-à-regretQuand la... [Lire la suite]
Posté par mktxt à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]